Imprimer

1. Particularités

Le destroyers tiers V de l'IJN, le Minekaze, est considéré comme l'un des meilleurs destroyers du jeu.

Le destroyers tiers V de l’IJN, le Minekaze, est considéré comme l’un des meilleurs destroyers du jeu.

Les destroyers ("DD") sont les bateaux les plus petits et les plus rapides. Ils se reposent surtout sur leurs torpilles dévastatrices pour couler les bateaux ennemis. Pour compenser leur résistance proche du néant et leur tendance à couler rien qu’en passant dans la ligne de mire d’un cuirassé, ils embarquent aussi des fumigènes bien pratiques pour disparaître dans certaines situations et peuvent augmenter temporairement leur vitesse. Ce sont des ninjas qui peuvent sortir de nulle part, et qui peuvent rester indétectables jusqu’à quelques kilomètres de vous seulement : il faut apprendre à anticiper leur présence et à gérer leurs assauts.

Les destroyer veulent couler tout ce qui est gros et lent, en somme ce qui ne leur ressemble pas (ils ne sont pas très fréquentables). En fait, leurs cibles de choix sont les bateaux avec une large surface dans laquelle les torpilles peuvent aller se ficher, alors que les destroyers ou les croiseurs adverses sont plus ramassés et peuvent parfois esquiver en profitant de leur mobilité. Par conséquent, beaucoup d’entre eux vont essayer d’aller chercher les porte-avions adverses planqués à l’autre bout de la map. S’il y a un ou deux cuirassés sur leur chemin, c’est tant mieux : ces mastodontes qui tirent deux fois par minute ne peuvent pas grand chose contre un destroyer habile qui évite leurs tirs et leur fonce dessus pour leur envoyer des torpilles qu’ils ne peuvent pas esquiver. Par contre, si un tir de cuirassé fait mouche c’est la catastrophe et la mort assuré pour le pauvre et fragile destroyer.

Ils utilisent généralement peu leurs canons, qui sont efficaces seulement contre les autres destroyers et attirent l’attention de l’ennemi inutilement, et se servent de leur discrétion naturelle pour capturer les objectifs.

 

2. Nations

 

3. Tactiques

3.1 Torpilles

Le cône blanc, c'est l'indicateur de lead : il nous permet de voir que le bateau verrouillé avance de gauche à droite (on a rajouté une grosse flèche blanche pour que ce soit plus clair). Si on tire dans l'indicateur et que le navire ne dévie pas, il se prendra les torpilles.

Le cône blanc, c’est l’indicateur de lead : il nous permet de voir que le bateau verrouillé avance de gauche à droite (on a rajouté une grosse flèche blanche pour que ce soit plus clair). Si on tire dans l’indicateur et que le navire ne dévie pas, il se prendra les torpilles.

Le maniement des torpilles sort de l’ordinaire, et il nous parait donc nécessaire d’insister sur plusieurs points indispensables à leur utilisation :

 

3.2 Détection

Doté d’une coque en papier mâché et d’une flottabilité douteuse, le destroyer évite le combat plutôt qu’il ne s’y jette la tête la première. Ses torpilles doivent tuer alors qu’il a déjà viré de bord pour fuir. La vraie difficulté du destroyer, c’est l’acquisition de cibles : il préfère les navires isolés, de préférence cuirassés ou porte-avions qui n’ont aucun soutien à proximité. Pour trouver de telles proies, le destroyer doit traverser la carte et traquer les bateaux qui traînent encore dans le camp ennemi. Tout le problème est de ne pas se faire repérer pendant le trajet, et notamment par les destroyers ennemis qu’il ne manquera pas de croiser.

Vous avez plusieurs solutions pour rester discret, mais le premier réflexe est de désactiver les batteries anti-aériennes du navire (touche P), qui risquent de vous faire repérer. Mais la meilleure technique reste de connaître votre navire du bout des doigts, en particulier sa distance de détection. Celle-ci est visible en cliquant sur la caractéristique "Dissimulation", dans le volet de droite de l’écran du port. Vous verrez alors à combien de kilomètres les bateaux et les avions ennemis vous repéreront. En partant de là, il vous sera facile de rester dissimulé si vous gardez un œil sur l’emplacement de tous les bateaux adverses. Il ne restera plus qu’à traverser les lignes et à trouver une proie. Pour repérer les porte-avions ennemis, suivez leurs avions, surtout juste après qu’ils aient attaqués : c’est à ce moment-là qu’ils retournent en ligne droite à leur navire.

La capacité "Conscience de la situation" du capitaine de navire (s’il a le niveau) permet d’afficher un indicateur lorsque vous êtes repéré : ce n’est pas indispensable pour ceux qui connaissent bien leur bateau, mais c’est un apport énorme au confort de jeu.

Attention : si vous vous approchez trop près d’un ennemi, ses canons secondaires vous tireront automatiquement dessus, et bien qu’ils soient généralement faciles à esquiver ils feront feu sans relâche jusqu’à-ce que vous ayez quitté le périmètre.